En plus de vous sucrer le bec à notre salle à manger, nous vous invitons à profiter d’une belle balade en traîneau ou en voiture (selon l’état des sentiers), tous deux tirés par un tracteur. Il s’agit d’une activité gratuite où vous avez la possibilité de faire plusieurs tours à travers les sentiers de l’érablière. 

Profitez-en pour observer la faune et la flore et respirer à plein nez le bon air frais de notre petit coin de paradis!

L’ORIGINE DES BALLADES EN TRACTEUR

Les ballades en tracteur si populaires dans les érablières du Québec sont un rappel de la façon dont les acériculteurs récoltent leur eau d’érable. Cette invention a littéralement révolutionné leur travail et augmenté leur productivité. 

En effet, les premiers colons effectuaient la cueillette de l’eau d’érable en raquette à l’aide de sceaux de bois et d’un joug. Un dur labeur pour obtenir ce liquide sucré qui contribuait à leur subsistance! 

Avec le temps, plusieurs animaux sont venus porter main forte à l’homme pour la récole : le chien, le bœuf et vers les années 1930, le cheval qui tirait un traîneau sur lequel se trouvait un tonneau pour récolter le précieux liquide.

L’arrivée des véhicules à moteur comme la motoneige et le tracteur a permis aux producteurs d’alléger leurs tâches, alors que la tubulure de plastique et la pompe à vide (pour l’acheminement de l’eau d’érable directement à la cabane) apparus dans les années 1970 ont fait passer les érablières d’une production artisanale à une production commerciale.

L’érablière Meunier quant à elle est toujours demeurée fidèle à la tradition artisanale avec le ramassage des sceaux à l’ancienne. Chaque année, les Meunier entaillent environ 3000 arbres. 

Votre panier
0